June 7, 2021
From Libertarian Labyrinth
23 views


En Route, Pionniers et Précurseurs !

Nous avons pris nos bâtons, nous nous sommes ceints les reins et nous voilà partis.

A quelques-uns,
seuls,
par le premier chemin de traverse.

Quelques-uns et seuls, parce que les autres ne voulaient pas nous suivre.

Nous sommes partis en avant garde,
en éclaireurs, en enfants, perdus, en pionniers,
en précurseurs,
pour la conquête de la réalisation.

Le gros de la troupe piétinait sur place :
aux pieds les fers de la tradition,
aux mains les menottes de la routine.

« Jusque-là, geignaient-ils, mais pas plus loin :

« Si nous allions plus loin, nous ameuterions contre nous l’opinion publique ».

En route,
le long des torrents et des précipices.
liés les uns aux autres par les cordes de la volonté d’épuiser la joie de vivre ;
en route, en sachant ce que nous voulons conquérir, voulant ce que nous désirons conquérir,
animés, entraînés par l’esprit de persévérance réciproque,
d’accord pour affronter le risque de pousser la réalisation jusqu’à l’extrême limite,
défiant les ricanements des aprioristes,
narguant la trahison des remises à plus tard :

en route, pionniers et précurseurs de « notre monde ».

Février 1928.

Onward, Pioneers and Precursors!

We took up our staffs, girded our loins and off we went.

A few of us,
alone,
by the first side road.

Few and alone, because the others did not want to follow.

We went on ahead,
as scouts, as children, lost, as pioneers,
as precursors,
in search of fulfillment.

Most of the herd shuffled in place:
on their legs the irons of tradition,
on their hands the manacles of routine.

“Thus far,” they whimpered, “but no further:

“If we were to go further, we would stir up public opinion against us.”

Onward,
along torrents and precipices.
bound to one another by a will to exhaust the joy of living;
onward, knowing what we wish to gain, wanting what we desire to conquer,
kept going, carried along by the spirit of mutual dedication,
agreeing to face the risk of pushing the fulfillment to its extreme limits,
defying the jeers of the apriorists,
scoffing at the treason of postponements:

onward, pioneers and precursors of « our world ».

February 1928.

E. Armand, “En route, pionniers et précurseurs!,” l’en dehors 7 no. 128-129 (mi-Février 1928): 4.

[English adaptation by Shawn P. Wilbur]




Source: Libertarian-labyrinth.org